Kiffer global, payer local !

Articles du blog , Je débute , Nouveautés et Fraicheur

Kiffer global, payer local !

Posted On2017-08-02 0

Il faut dire ce qui est : le bio, les circuits courts, le recyclage, la prévention de l’environnement, l’économie durable et circulaire.. ces mots ont forcément rebondi à un moment donné autour de vous et certains sont peut-être même devenus vos compagnons de jeux pour un moment, de manière durable ou pas…

Développement durable, le mot n’était pas forcément associé dans votre esprit à jeune, fun, nouveauté, innovant ..?

Et bien si il y’a bien un endroit ou l’on entend bruisser le bouillonnement de ces mots ce sont bien les Festivals en Europe.

Le Festival, l‘endroit de rencontre et de convivialité par excellence. Durant plusieurs jours un public se déplace venant parfois de toute la France, de l’Europe ou plus, pour partager une expérience autour de sa musique préférée ou de la découverte de nouveaux univers.

Cette génération Z qui a souvent fait parler d’elle dans les études marketing par rapport à son envie de sens et d’encrage dans des valeurs qui lui correspondent, biberonnée aux réseaux sociaux et numérique pourrait bien étonner encore quelques chercheurs. Les organisateurs de gros événements et festivals qui travaillent pour cette cible l’ont bien ressenti. Quoi ? Et bien cette envie de sens justement.

Car moi, jeune, citoyen, je suis dans un festival pour prendre plaisir, partager avec d’autres ce moment, le faire savoir à travers des outils numériques qui sont à ma dispo mais j’ai aussi envie d’agir, car allier le plaisir, le fun et l’envie de sens n’est pas incompatible bien au contraire. L’économie est partout et bien-sur dans mon festival.

Pour commencer pour payer et consommer.

Qui mieux que moi et les milliers de festivaliers pouvons représenter à nous tous cette mini-économie ?

Et c’est là que commence à poindre un début de réflexion, de nouveauté, de changement de cadre, celle qui pousse à l’innovation.

Pourquoi ne pas faire travailler l’économie locale, les circuits courts en mettant en place un système dans ces festivals accueillant restaurateurs et entreprises offrant leurs services dans une gestion coordonnée sous l’égide du local. Mais comment ? En accueillant ces prestataires locaux de manière privilégiée, en les acceptant par rapport à leur éthique et à leur sensibilité au durable et aux circuits courts, par rapport à l’aspect solidaire également, ou en mettant en place une démarche de recyclage avec eux…

Ce sont plein d’initiatives de ce type, qui sont en train de germer dans la tête des jeunes chefs de projets, organisateurs et créateurs de festival poussant d’autres à s’y mettre, initiatives diverses et variées pouvant aller d’un service dédié de co-voiturage, au service de sécurité “friendly et responsable”, au paiement possible de l’ensemble du festival et de ses services par de la monnaie locale.

Monnaie locale oui!

Petit exemple avec une monnaie découverte à Orléans et acceptée dans des endroits branchés et sympa de la Ville : L’Agglor. (Merci Sabrina Kah de Radio Campus pour cette re-découverte)

Vous pouvez créer vous même des Agglor avec du papier déjà utilisé ( Agglor pour Agglomération d’Orléans) qui sont acceptés chez certains partenaires en les dessinant ( par cette action vous créez une “oeuvre” qui est offerte). Cet Agglor vaut 1 et toujours 1 et vous pouvez échanger des services et des produits grâce à lui (quelqu’un pour vous aider à démonter votre tente…acheter une boisson etc…)

Aux dires des utilisateurs cela crée du lien entre les personnes s’échangeant des Agglor, cela promeut l’économie locale, bref c’est sympa et on a l’impression d’être acteur. Et oui ce fameux “sens”…dont nous parlions tout à l’heure.

Ce sens est bel et bien en train de germer, et d’être à la base de jolies initiatives que vous verrez très prochainement et de plus en plus fleurir sur les pelouses de vos festivals préférés en Europe.

A vos dessins de fleurs… ou d’autres choses donc, et n’hésitez pas à partager cet article ou à le faire connaitre à quelqu’un autour de vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *